Optimiser sa Stratégie de Contenu: Less is More

Optimiser sa Stratégie de Contenu: Less is More

7 min | 30/04/2020

Miser sur la Qualité plutôt que sur la quantité

Ton contenu laisse ton audience de marbre ? Et si tu optais pour le "Less is More" ?

 

Moins de contenus, mais plus de qualité. Et donc plus d’engagement. 

 

Le contenu disponible en ligne n'a jamais été aussi abondant !

Plus que jamais le contenu est ROI. Jusque là, je ne t’apprends rien.

 

Naturellement cette abondance de contenu entraîne une compétition accrue entre les marques. Faire son trou en passant par la création de contenus semble bien plus ardu.

 

Nom d’un doggo ! Même ton garagiste produit du contenu, c’est dire !

Au milieu de toute cette masse difficile d'être visible, n'est-ce pas ?

 

 

Tes efforts ne suffisent pas...

 

La compétition est féroce. Le temps d’attention de ton audience ne cesse de se réduire, tu le sais et tu es prêt à y faire face.

Chaque semaine, tu donnes le meilleur de toi-même pour produire des contenus en quantité. Régularité et Persistance sont tes maîtres-mots. 

Sans relâche, tu:

*Démontres les bénéfices de ta marque

*Exposes les Behind the Scenes(Coulisses) de ton quotidien

*Prêches ta vision

 

Articles de blog, vidéos, infographies, podcasts, tous les formats y passent. Pour maximiser tes chances, tu joues sur tous les tableaux.

Bref, tu t’investis à 100% dans le marketing de contenu.

Tu y crois dur comme fer. Et pourtant quand vient le moment de faire les comptes,  tu as l’impression de t’être fait avoir: ton audience est apathique. Pire tes contenus ne te ramènent aucun client, pas même de prise de contact.

 

À croire que tu es invisible...

 

Alors qu’est-ce qu’on fait ? On arrête tout ? Le Marketing de Contenu est-il en train de devenir has been ?

Que nenni ! Le Marketing de Contenu est aujourd’hui plus qu’important, il est vital. Mais pour profiter des nombreux avantages qu’offrent les contenus, faire évoluer notre approche est nécessaire.

 

 

1- REALITY CHECK

 

Pour commencer, replaçons les choses dans leur contexte:

 

Nous consommons de plus en plus de contenus. Sur les moteurs de recherche, les réseaux sociaux. Chaque jour, nous passons des heures à en consommer. Nous le faisons pour diverses raisons:

*La recherche d’informations,

*Le divertissement,

*La connexion émotionnelle,

 

Produire du contenu est donc un moyen efficace de rester dans la tête de notre audience et d’espérer, un jour, la transformer en clientèle. 

Mais nous voulons plus que des espérances. Cette audience, nous voulons la convertir en client. Maintenant, pas dans un an. Après tout, la trésorerie ne va pas se remplir toute seule.

 

Pour accélérer le mouvement, produire plus de contenus et mettre en avant sa marque est tentant. 

En théorie, produire plus de contenus devrait nous permettre d’inciter notre audience à passer plus rapidement à l’action (et à l’achat).

 

 

Mais la réalité est tout autre.

 

 

Quand tu parles UNIQUEMENT de ta marque, tu agis comme un gamin en manque d'attention

*Quand tu produis du contenu en masse, tu hurles (virtuellement) sur ton audience,

 

Personne n'a envie de se faire gueuler dessus par un gamin égocentrique, n'est-ce pas ?

 

Par ailleurs, ton audience est gavée de contenus à longueur de journée. Elle frise l’indigestion. Jour après jour, elle devient moins sensible, moins réceptive aux informations qu’elle ingurgite. L’engager devient donc plus difficile.

 

Tu n'as pas besoin de produire plus de contenus.

 

Avant toute chose, tu as besoin d’un contenu:

*Utile,

*Mémorable,

*Vivant,

 

 

 

1- DU CONTENU DE QUALITÉ DÈS LA PHASE DE DÉCOUVERTE

 

 

Permets-moi d’être honnête:

Dans sa phase de découverte, ton Audience se fiche royalement de ta marque et de ton parcours “inspirant”. À ce stade, ton prospect ne te connaît pas et n’a aucune envie de s’engager avec qui que ce soit. Tout ce qu’il veut c’est:

  • Des informations, pour mieux comprendre son point de souffrance.
  • Du divertissement, histoire d’échapper au quotidien.

 

Ta capacité à répondre efficacement aux questions que se pose ton Audience Cible fera la différence. 

Avant même de se jeter à corps perdu dans la production de contenus, il est donc important d’avoir une connaissance fine des problèmes de son audience et de ses attentes..

D’où la nécessité de bien étudier son audience dès les balbutiements de son projet.

 

 

Si ton contenu est vraiment en phase avec ses attentes, ton prospect trouvera toujours du temps pour le consulter. Toujours.

 

Sur un même laps de temps,1 contenu qualitatif qui tape juste aura bien plus d’impact que 10 contenus produits pour meubler ton agenda éditorial (et satisfaire ta conscience).

 

un contenu qualitatif, t’assure:

*La satisfaction de ton audience. C’est la clé pour rester dans un coin de sa tête (#topofmind)

*un positionnement fort dans ta niche

*Un statut d’expert, qui va augmenter ta légitimité et ta capacité à transformer ton prospect.

*un taux d'engagement plus élevé sur tes prochains contenus (commentaires, likes, clic sur le lien)

 

 

10 contenus qui partent dans tous les sens, c’est la garantie de :

*Une audience déçue par ton contenu: perte de confiance en raison de la faible qualité du contenu

*Un positionnement flou

*Une marque noyée dans la masse

*Un taux d’engagement en berne, car ton audience t’aura identifié comme une source d’informations peu qualitative.

 

 

“Ce qui est rare est précieux”

 

 

Cette règle sociale s’applique également à ta stratégie de contenu.

 Une marque qui sait mesurer sa parole et communiquer de manière qualitative aura l’attention de son audience.

 

 

2- PARLER A SA NICHE

 

Ton contenu, c’est avant tout ton premier point de contact avec ton prospect. D’où l’importance de délivrer un message percutant et inoubliable.

Comment ? En s’adressant à ton audience de manière personnalisée et ciblée.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ton contenu doit être parfaitement aligné avec sa situation.

Adopte une approche de niche.

 

Tu n'as pas besoin de plaire la Terre entière. 

 

Tu veux toucher ton Audience, celle que tu peux VRAIMENT aider.

Propose-lui donc des contenus ajustés à leurs besoins réels, à leurs modes d’expression et de communication.

En lisant ton contenu, ton prospect cible doit se dire: 

 

“C’est exactement ce que je vis en ce moment.”

 

Bien sûr, tu perdras un peu de monde en route. Mais en agissant ainsi, tu t’assures de garder dans ton audience les prospects les plus concernés, ceux qui pourront devenir tes clients.

 

Aujourd’hui, toutes les entreprises sont en mesure de parler des généralités propres à leur activité. Mais combien sont capables d’aller plus loin ?

Combien de marques arrivent à répondre précisément aux attentes de leur audience ?

 

Très peu.

Un contenu qui vise juste, c’est un atout pour se démarquer.

 

 

3- FAIRE VIVRE SON CONTENU

 

Comme vu un peu plus haut, concentrer ses efforts sur la production de contenus de qualité t’accorde bien des avantages.

 

Mais soyons lucides :

  1. “Créer un contenu qui sort du lot demande bien plus de temps et d’efforts.”
  2. “Une présence régulière en ligne et nécessaire pour conserver l’attention de son audience”

 

Se contenter de produire du contenu de qualité n’est donc pas suffisant.

Il faut le faire vivre le plus longtemps possible.

 

Tout aussi bon qu’il soit, un contenu a besoin d’être:

*Diffusé

*Animé

*Recyclé

Remplir ces 3 conditions te permet de rentabiliser au maximum ton contenu qualitatif.

 

 

A- Une Promotion tous azimuts

 

Ce point est un “no-brainer”.

Un contenu de qualité doit être diffusé sur l’ensemble des plateformes (Blog, réseaux sociaux, newsletter ...etc.).

Le diffuser à plusieurs reprises est également recommandé 

Ne l'oublie pas, ton audience à une mémoire de poisson rouge, lui faire des piqures de rappel ne peut être que bénéfique (en évitant le spamming bien entendu).

 

B- Animation du Contenu

 

Un contenu sert avant tout à déclencher une action/réaction chez ton Audience.

*Clic/téléchargement

*Commentaire, Like, Partage

*Prise de contact (plus rare lors de la phase de découverte)

 

Ici, le but est d’utiliser le contenu pour engager une conversation avec le prospect. Cet échange permet de capter plus d’informations concernant sa situation et son niveau de maturité.

 

Cette phase d’animation, souvent négligée, permet pourtant de transformer facilement un commentaire Facebook en conversation Messenger puis d’aboutir à un rendez-vous très qualifié.

Comme le disait ma tatie:

 

 

“Battre le fer quand il est chaud”

 

 

C- Promotion payante pour les contenus qui "performent"

 

Un contenu premium qui marche très bien pourra dans un second temps être transformé en lead magnet de qualité.

Par exemple, un article de blog présentant les 10 meilleurs vins du millésime 2020 pourra facilement être transformé en check-list à télécharger.

Bien entendu, cette check-list sera accessible aux personnes renseignant leur adresse email.

 

L’email ainsi récupéré nous permettra d’engager le prospect de manière plus active dans un second temps. Simple mais terriblement efficace.

 

 

 

 

D- Recyclage du contenu

 

Last but not least. La vie d’un contenu ne s’arrête pas à sa diffusion/promotion initiale.

Surtout s’il regorge d’informations qualitatives !

Un tel contenu pourra être recyclé sous différents formats.

Par exemple, un article de blog dédié au 10 meilleurs vins du millésime 2020 pourra être recyclé en:

*Vidéo

*Podcast (en exploitant la bande-son de la vidéo)

*Livre Blanc

*En série de tweets

*En série de Snack Content/Posts sur Instagram

*Carrousel Instagram

*Infographie 

 

Le petit +: rediriger les contenus de “petite taille”(tweet, post, infographie) vers les plus gros (vidéo, podcast, livre blanc). Par exemple, conclure tes tweets/posts en introduisant la vidéo que tu as faite te permettra de délivrer un maximum de valeur à ton audience.

 

Grâce à cette méthode de recyclage, ton contenu qualitatif pourra vivre très longtemps sous différent formats et s’adapter aux préférences de ton Audience en termes de support de  communication.

 

 

LE MOT FINAL: S'effacer pour être remarquable

 

À l'ère de "l'infobésité" et du "moi je", privilégier la qualité à la quantité est le meilleur moyen de faire briller son contenu et sa marque

 

*Privilégier la qualité à la quantité. Un contenu qualitatif vivra bien plus longtemps que 10 contenus “poubelle”

*Se concentrer sur les problèmes de son audience plutôt que sur les caractéristiques de sa marque

 

Bien que contre-intuitif, cette approche t’aidera à sortir naturellement du lot.

 

Sois un signal au milieu du bruit

Une marque inoubliable, une marque avec laquelle ton audience veut s'engager.

 

 

 

"/>

Ton contenu laisse ton audience de marbre ? Et si tu optais pour le “Less is More” ?

Moins de contenus, mais plus de qualité. Et donc plus d’engagement. 

 

Le contenu disponible en ligne n'a jamais été aussi abondant !

Plus que jamais le contenu est ROI. Jusque là, je ne t’apprends rien.

 

Naturellement cette abondance de contenu entraîne une compétition accrue entre les marques. Faire son trou en passant par la création de contenus semble bien plus ardu.

 

Nom d’un doggo ! Même ton garagiste produit du contenu, c’est dire !

Au milieu de toute cette masse difficile d'être visible, n'est-ce pas ?

 

 

Tes efforts ne suffisent pas...

 

La compétition est féroce. Le temps d’attention de ton audience ne cesse de se réduire, tu le sais et tu es prêt à y faire face.

Chaque semaine, tu donnes le meilleur de toi-même pour produire des contenus en quantité. Régularité et Persistance sont tes maîtres-mots. 

Sans relâche, tu:

*Démontres les bénéfices de ta marque

*Exposes les Behind the Scenes(Coulisses) de ton quotidien

*Prêches ta vision

 

Articles de blog, vidéos, infographies, podcasts, tous les formats y passent. Pour maximiser tes chances, tu joues sur tous les tableaux.

Bref, tu t’investis à 100% dans le marketing de contenu.

Tu y crois dur comme fer. Et pourtant quand vient le moment de faire les comptes,  tu as l’impression de t’être fait avoir: ton audience est apathique. Pire tes contenus ne te ramènent aucun client, pas même de prise de contact.

 

À croire que tu es invisible...

 

Alors qu’est-ce qu’on fait ? On arrête tout ? Le Marketing de Contenu est-il en train de devenir has been ?

Que nenni ! Le Marketing de Contenu est aujourd’hui plus qu’important, il est vital. Mais pour profiter des nombreux avantages qu’offrent les contenus, faire évoluer notre approche est nécessaire.

 

 

1- REALITY CHECK

 

Pour commencer, replaçons les choses dans leur contexte:

 

Nous consommons de plus en plus de contenus. Sur les moteurs de recherche, les réseaux sociaux. Chaque jour, nous passons des heures à en consommer. Nous le faisons pour diverses raisons:

*La recherche d’informations,

*Le divertissement,

*La connexion émotionnelle,

 

Produire du contenu est donc un moyen efficace de rester dans la tête de notre audience et d’espérer, un jour, la transformer en clientèle. 

Mais nous voulons plus que des espérances. Cette audience, nous voulons la convertir en client. Maintenant, pas dans un an. Après tout, la trésorerie ne va pas se remplir toute seule.

 

Pour accélérer le mouvement, produire plus de contenus et mettre en avant sa marque est tentant. 

En théorie, produire plus de contenus devrait nous permettre d’inciter notre audience à passer plus rapidement à l’action (et à l’achat).

 

 

Mais la réalité est tout autre.

 

 

*Quand tu parles UNIQUEMENT de ta marque, tu agis comme un gamin en manque d'attention

*Quand tu produis du contenu en masse, tu hurles (virtuellement) sur ton audience,

 

Personne n'a envie de se faire gueuler dessus par un gamin égocentrique, n'est-ce pas ?

 

Par ailleurs, ton audience est gavée de contenus à longueur de journée. Elle frise l’indigestion. Jour après jour, elle devient moins sensible, moins réceptive aux informations qu’elle ingurgite. L’engager devient donc plus difficile.

 

Tu n'as pas besoin de produire plus de contenus.

 

Avant toute chose, tu as besoin d’un contenu:

*Utile,

*Mémorable,

*Vivant,

 

 

 

1- DU CONTENU DE QUALITÉ DÈS LA PHASE DE DÉCOUVERTE

 

 

Permets-moi d’être honnête:

Dans sa phase de découverte, ton Audience se fiche royalement de ta marque et de ton parcours “inspirant”. À ce stade, ton prospect ne te connaît pas et n’a aucune envie de s’engager avec qui que ce soit. Tout ce qu’il veut c’est:

*Des informations, pour mieux comprendre son point de souffrance.

*Du divertissement, histoire d’échapper au quotidien.

 

Ta capacité à répondre efficacement aux questions que se pose ton Audience Cible fera la différence. 

Avant même de se jeter à corps perdu dans la production de contenus, il est donc important d’avoir une connaissance fine des problèmes de son audience et de ses attentes..

D’où la nécessité de bien étudier son audience dès les balbutiements de son projet.

 

 

Si ton contenu est vraiment en phase avec ses attentes, ton prospect trouvera toujours du temps pour le consulter. Toujours.

 

Sur un même laps de temps,1 contenu qualitatif qui tape juste aura bien plus d’impact que 10 contenus produits pour meubler ton agenda éditorial (et satisfaire ta conscience).

 

un contenu qualitatif, t’assure:

*La satisfaction de ton audience. C’est la clé pour rester dans un coin de sa tête (#topofmind)

*un positionnement fort dans ta niche

*Un statut d’expert, qui va augmenter ta légitimité et ta capacité à transformer ton prospect.

*un taux d'engagement plus élevé sur tes prochains contenus (commentaires, likes, clic sur le lien)

 

 

10 contenus qui partent dans tous les sens, c’est la garantie de :

*Une audience déçue par ton contenu: perte de confiance en raison de la faible qualité du contenu

*Un positionnement flou

*Une marque noyée dans la masse

*Un taux d’engagement en berne, car ton audience t’aura identifié comme une source d’informations peu qualitative.

 

 

“Ce qui est rare est précieux”

 

 

Cette règle sociale s’applique également à ta stratégie de contenu.

 Une marque qui sait mesurer sa parole et communiquer de manière qualitative aura l’attention de son audience.

 

 

2- PARLER A SA NICHE

 

Ton contenu, c’est avant tout ton premier point de contact avec ton prospect. D’où l’importance de délivrer un message percutant et inoubliable.

Comment ? En s’adressant à ton audience de manière personnalisée et ciblée.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ton contenu doit être parfaitement aligné avec sa situation.

Adopte une approche de niche.

 

Tu n'as pas besoin de plaire la Terre entière. 

 

Tu veux toucher ton Audience, celle que tu peux VRAIMENT aider.

Propose-lui donc des contenus ajustés à leurs besoins réels, à leurs modes d’expression et de communication.

En lisant ton contenu, ton prospect cible doit se dire: 

 

“C’est exactement ce que je vis en ce moment.”

 

Bien sûr, tu perdras un peu de monde en route. Mais en agissant ainsi, tu t’assures de garder dans ton audience les prospects les plus concernés, ceux qui pourront devenir tes clients.

 

Aujourd’hui, toutes les entreprises sont en mesure de parler des généralités propres à leur activité. Mais combien sont capables d’aller plus loin ?

Combien de marques arrivent à répondre précisément aux attentes de leur audience ?

 

Très peu.

Un contenu qui vise juste, c’est un atout pour se démarquer.

 

 

3- FAIRE VIVRE SON CONTENU

 

Comme vu un peu plus haut, concentrer ses efforts sur la production de contenus de qualité t’accorde bien des avantages.

 

Mais soyons lucides :

*Créer un contenu qui sort du lot demande bien plus de temps et d’efforts.

*Une présence régulière en ligne et nécessaire pour conserver l’attention de son audience.

 

Se contenter de produire du contenu de qualité n’est donc pas suffisant.

Il faut le faire vivre le plus longtemps possible.

 

Tout aussi bon qu’il soit, un contenu a besoin d’être:

*Diffusé

*Animé

*Recyclé

Remplir ces 3 conditions te permet de rentabiliser au maximum ton contenu qualitatif.

 

 

A- Une Promotion tous azimuts

 

Ce point est un “no-brainer”.

Un contenu de qualité doit être diffusé sur l’ensemble des plateformes (Blog, réseaux sociaux, newsletter ...etc.).

Le diffuser à plusieurs reprises est également recommandé 

Ne l'oublie pas, ton audience à une mémoire de poisson rouge, lui faire des piqures de rappel ne peut être que bénéfique (en évitant le spamming bien entendu).

 

B- Animation du Contenu

 

Un contenu sert avant tout à déclencher une action/réaction chez ton Audience.

*Clic/téléchargement

*Commentaire, Like, Partage

*Prise de contact (plus rare lors de la phase de découverte)

 

Ici, le but est d’utiliser le contenu pour engager une conversation avec le prospect. Cet échange permet de capter plus d’informations concernant sa situation et son niveau de maturité.

 

Cette phase d’animation, souvent négligée, permet pourtant de transformer facilement un commentaire Facebook en conversation Messenger puis d’aboutir à un rendez-vous très qualifié.

Comme le disait ma tatie:

 

 

“Battre le fer quand il est chaud”

 

 

C- Promotion payante pour les contenus qui "performent"

 

Un contenu premium qui marche très bien pourra dans un second temps être transformé en lead magnet de qualité.

Par exemple, un article de blog présentant les 10 meilleurs vins du millésime 2020 pourra facilement être transformé en check-list à télécharger.

Bien entendu, cette check-list sera accessible aux personnes renseignant leur adresse email.

 

L’email ainsi récupéré nous permettra d’engager le prospect de manière plus active dans un second temps. Simple mais terriblement efficace.

 

 

 

 

D- Recyclage du contenu

 

Last but not least. La vie d’un contenu ne s’arrête pas à sa diffusion/promotion initiale.

Surtout s’il regorge d’informations qualitatives !

Un tel contenu pourra être recyclé sous différents formats.

Par exemple, un article de blog dédié au 10 meilleurs vins du millésime 2020 pourra être recyclé en:

*Vidéo

*Podcast (en exploitant la bande-son de la vidéo)

*Livre Blanc

*En série de tweets

*En série de Snack Content/Posts sur Instagram

*Carrousel Instagram

*Infographie 

 

Le petit +: rediriger les contenus de “petite taille”(tweet, post, infographie) vers les plus gros (vidéo, podcast, livre blanc). Par exemple, conclure tes tweets/posts en introduisant la vidéo que tu as faite te permettra de délivrer un maximum de valeur à ton audience.

 

Grâce à cette méthode de recyclage, ton contenu qualitatif pourra vivre très longtemps sous différent formats et s’adapter aux préférences de ton Audience en termes de support de  communication.

 

 

LE MOT FINAL: S'effacer pour être remarquable

 

À l'ère de "l'infobésité" et du "moi je", privilégier la qualité à la quantité est le meilleur moyen de faire briller son contenu et sa marque

 

*Privilégier la qualité à la quantité. Un contenu qualitatif vivra bien plus longtemps que 10 contenus “poubelle”

*Se concentrer sur les problèmes de son audience plutôt que sur les caractéristiques de sa marque

 

Bien que contre-intuitif, cette approche t’aidera à sortir naturellement du lot.

 

Sois un signal au milieu du bruit

Une marque inoubliable, une marque avec laquelle ton audience veut s'engager.

 

 

 

Booste ta boîte

Prénom & Nom*: E-mail*: Téléphone: Ville*: Message:

Me contacter

Nasser Massadimi

Bordeaux, 33000

06 38 32 97 00

nouveauxdetours@gmail.com